La prothèse fixe : Les prothèses conjointes

Aussi connue sous le nom de prothèse fixe, elle est scellée

Une prothèse fixe dite couronne, reconstitue la dent en se rapprochant le plus possible d’une dent naturelle. Il peut s’agir d’une couronne unitaire qui remplace tout ou partie d’une dent délabrée ou plusieurs dents absentes en prenant appui sur des dents voisines que l’on doit aussi couronner.
Si le restant de la dent a couronner est trop abimé, le praticien peut reconstituer un support, le faux moignon à tenon, appelé aussi inlay-core qui sera scellé dans la racine. Ce faux moignon servira de pilier pour sceller la future couronne prothétique.

La couronne prothétique peut être réalisée avec différents matériaux.

1. La couronne coulée

Elle est créée dans le département métallurgie.
Fabriquée entièrement en métal non précieux (chrome cob alt) ou en métal précieux (or blanc ou jaune) ;
Produit d’entrée de gamme.
Tarif avantageux.
Inesthétique.

2. La Couronne ceramo-métallique

Le début de la fabrication se déroule dans le département métallurgie puis est finalisée dans le département céramique.

Fabriquée avec un support métallique non précieux (chrome cobalt) ou précieux (or blanc ou jaune) recouvert de céramique.
Moyen de gamme.
Tarif onéreux.
Esthétique car la céramique permet d’obtenir la même teinte que les dents existantes.

3. La couronne ceramo-céramique

Elle est fabriquée dans le département céramique mais peut aussi être créée dans le département CFAO.

Fabriquée avec un support céramique recouvert de céramique ;
Haut de gamme.
Tarif plus onéreux.
Meilleur qualité esthétique.
Biocompatible.